Agrandir la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer par email Imprimer la page Afficher/Masquer les liens sociaux

Agir avant, pendant, après

Agir avant

Consulter régulièrement les bulletins d’alerte météo carte de vigilance

Protéger l’habitat et les biens

  • Renforcer les structures de son habitation (haubans, toitures...).
     
  • Fermer les ouvertures avec des panneaux de bois cloués, attacher et renforcer les volets mais ne pas obstruer les grilles de ventilation de son logement (comportement à risque pouvant favoriser les intoxications au monoxyde de carbone).
  • Poser des bandes de papier collant sur fenêtres.
     
  • Démonter les grandes baies vitrées.
     
  • Enlever, à l’extérieur comme à l’intérieur du bâtiment, tout ce qui peut devenir un projectile.
     
  • Couper les réseaux (gaz, électricité, eau, etc.) pour, notamment, éviter les incendies.
     
  • Amarrer les canots le plus loin possible du rivage.
     
  • Rentrer les animaux de ferme et domestiques dans des locaux.
     
  • Repérer les lieux les plus solides du bâtiment.
     

Préparer son évacuation
 

  • S’informer sur le lieu de protection et d’accueil proposé par les autorités.
     
  • Donner à ses proches (familles, amis, voisins) les coordonnées de son lieu d’abri.
     
  • Donner à ses proches (amis, voisins) les coordonnées de sa famille.
     
  • Préparer l‘équipement nécessaire (médicaments, papiers d’identité, lampe de poche etc.), détaillé dans le Guide de préparation aux situations d’urgence.
     
  • Vérifier que le réservoir de carburant de son véhicule soit à moitié plein.

Préparer son retour et les futures réparations

  • Stocker à un endroit abrité (cave, dessous d’escalier) les outils nécessaires.
     
  • Constituer des réserves de serpillières et de seaux.
     
  • Placer ses réserves (aliments, vêtements, médicaments, boissons) dans des sacs étanches. 

Dès ces mesures prises, gagner les abris municipaux.

 Agir pendant

  • S’informer : écouter et suivre les consignes données par la radio et les autorités.
     
  • Repérer les endroits les plus résistants du local et s’y tenir (pièce centrale, wc, placard, cage d’escalier...).
     
  • S’éloigner des baies vitrées.
     
  • Surveiller la résistance de l’abri.
     
  • Surveiller le risque d’inondation.
     
  • Se méfier du « calme » de l’œil du cyclone car il y aura inversion et un nouveau renforcement des vents après le passage de l’œil.
     
  • Ne sortir sous aucun prétexte et attendre la fin de l’alerte.
     
  • Éviter de téléphoner pour laisser les secours disposer au mieux des réseaux.
     
  • Afin de prévenir les intoxications au monoxyde de carbone et en cas d’utilisation de groupes électrogènes, veiller à respecter les consignes d’utilisation et à les placer à l’extérieur du bâtiment. Il est recommandé de ne pas utiliser de chauffage d’appoint en continu.
     
  • Redoubler de vigilance la nuit.
Attendre impérativement la fin d’alerte pour sortir.

Agir après

Eviter les dangers qui suivent tout passage de cyclone. 

  • Evaluer attentivement les dangers et s’en protéger : s’éloigner des points bas, ne pas toucher aux fils électriques ou téléphoniques à terre, faire attention aux objets en hauteur « prêts à tomber » (tôles, planches, arbres...).
     
  • Réparer et conforter son habitation.
     
  • Afin de prévenir les intoxications au monoxyde de carbone et en cas d’utilisation de groupes électrogènes, veiller à respecter les consignes d’utilisation et à les placer à l’extérieur du bâtiment. Il est recommandé de ne pas utiliser de chauffage d’appoint en continu.
     
  • Vérifier l’état des aliments congelés/réfrigérés et les jeter en cas de doute.
     
  • Avant d’utiliser l’eau du robinet pour des usages alimentaires (boisson, préparation des aliments, cuisson,…), s’assurer auprès des autorités locales qu’elle soit potable et, dans tous les cas, faire couler l’eau afin de nettoyer le réseau et d’évacuer l’eau qui a stagné.
     
  • En cas d’utilisation de l’eau d’un puits privé, se renseigner également auprès de la mairie avant de le remettre en service et de l’utiliser à nouveau pour des usages alimentaires.
  • Limiter ses déplacements au strict nécessaire.
     
  • Conduire avec prudence.

 

 

Participer aux secours

  • Faciliter l’arrivée des organismes de secours.
  • Aider au dégagement des voies de communication.
  • Mettre les animaux morts dans des sacs en plastique, les éloigner de son domicile, et prévenir sa mairie.

Connaître les systèmes d'alerte.

Vous trouverez toutes les informations nécessaires sur le site du ministère de l'Intérieur.